10 mai 2011

> SAINT-LÉGER : MAISON-PONTIÈRE DE MAUROY

 

On le sait, la commune d’Estaimpuis avait décidé d’acquérir, le 29 octobre 2009, pour cause d’utilité publique et pour la modique somme de 50.095,95 €, la « maison-pontière » du pont de Mauroy, sise 10, rue du Château d'Eau, à Saint-Léger.

Finalement, c’est dans le courant du mois de mai 2010 qu’elle est devenue effectivement, officiellement propriété communale.

Dernièrement - du 14 au 26 avril 2011 - une « enquête publique » a été organisée à propos du projet de sa réhabilitation, ainsi que de sa réaffectation en « Brasserie et petite restauration ».

A ce sujet, il était possible à tout un chacun de consulter le dossier au service « Urbanisme » de la commune et d’adresser les réclamations et observations écrites utiles au Collège communal - présidé par notre « camarade » bourgmestre-député - avant le 26 avril 2011, à minuit !

Hélas, manifestement ce projet semble très loin de passionner les foules estaimpuisiennes puisque… une seule personne y a participé en déposant remarques et autres interpellations avant la clôture de ladite « enquête publique » !

Après des décennies « d’abandon organisé » par les Voies Hydrauliques de l’ancien « M.E.T. » et actuel « S.P.W. », et dans l’optique du retour de la navigation de plaisance, elle méritait beaucoup mieux, non ?

Mais, au fait… QUI diable peut bien être cet « original » qui a osé déposer ses pensées, réflexions et autres reproches et braver le sacro-saint Collège communal « socialo » d’Estaimpuis, entité - comme on le sait - au canal fleuri de carcasses de poisson pourri que des cons, des imbéciles et des abrutis nous envient ?

 

 

 

11:54 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Actualité », « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.