09 novembre 2010

> FAUT LUI METTRE LE NEZ DANS SON CACA AU DÉPUTÉ !

 

A la suite des réunions publiques, le « Courrier » rapportait - dans son édition du jeudi 11 septembre 2008 - les propos ci-après du « camarade » député : « nous avons décidé de consacrer un budget, en 2009, pour la réhabilitation et l'aménagement de certains sentiers de promenade. Un tronçon de piste cyclable sera également réalisé à hauteur de Belva, pour que soit sécurisée la route Estaimpuis-Estaimbourg ». 

« D’autre part - affirmait le « camarade Pinocchio » - le dragage du canal de l’Espierre sera réalisé en octobre prochain (N.D.L.R. lire octobre… 2008). Nous installerons également plus de bancs publics et de poubelles le long du canal, et interviendrons auprès du Ministère de l'Équipement et des Transports pour tous les travaux nécessaires ». 

Or, sauf erreur ou distraction de notre part - depuis DEUX ANS - rien de ce qui précède, rien de ce qui a été affirmé, promis publiquement n’a été réalisé : pas de réhabilitation ni d'aménagement de sentiers, pas de piste cyclable réalisée et, bien entendu, pas de bancs, de poubelles supplémentaires ni de dragage du canal, à ce jour ! 

Nous sommes vraiment désolés de le dire, de le redire, de le rabâcher !

Mais il faut bien que quelqu’un à Estaimpuis ose le faire et mette régulièrement, proprement, méthodiquement, consciencieusement le nez du député dans ses mensonges et ses contradictions, non ?

 

 

 

 

 

 

 

08:07 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Et pendant ce temps-là : qui est-ce qui s'énerve tout seul dans son petit coin ... mais je comprends, je suis pareil. Malheureusement, les perdants sont toujours les mêmes. Bon courage pour la suite de la lutte.

Écrit par : Marcel et Linda | 09 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.