08 octobre 2010

> LE BOURGMESTRE D’ESTAIMPUIS ? UN TRÈS « MAUVAIS PAYEUR » !

 



 

Confucius - avec raison - nous invite toujours à examiner si ce que nous promettons est juste et possible, car la promesse - dit-il - est une dette !

On le sait - nous y avons consacré de nombreux « post » - les « maisons pontières » de Saint-Léger - se meurent et l’état de celle du « Petit-Preux » est de plus en plus dramatique.

Il y a un an, un petit rayon de soleil semblait pointer à l’horizon : en effet, lors du Conseil communal du 29 octobre 2009, les conseillers décidaient - à l’unanimité - d’acheter les trois maisons en question !

Malheureusement, depuis cette date, rien, absolument rien n’a évolué…

Pourtant, dans un courrier daté du 16 janvier 2010, le « camarade » bourgmestre nous informait que l’administration communale était devenue officiellement propriétaire de ces trois maisons le 1er décembre 2009.

En outre, il nous promettait « qu’une réunion avec les techniciens et chefs de groupe au conseil communal serait réunie incessamment » !

Or, neuf mois après cette promesse, la réunion n’a toujours pas eu lieu !

Lors de la réunion publique annuelle du 8 septembre dernier nous avons remis notre ouvrage sur le métier en demandant des explications et - d'urgence - une protection pour cette maison : peine perdue !

Bourgmestre-député en tête, ces tristes sires du Collège communal ont jugé vain, inutile, superflu de replacer la cinquantaine de tuiles manquantes en toiture afin de protéger ce dorénavant patrimoine communal des intempéries !

Incroyable, non ?

Question ouverte adressée à ces messieurs les bons apôtres du Collège communal d'Estaimpuis - Senesael, Leclair, Carré, Hollemaert, Nottebaert (sans oublier la « tricoteuse de présidente » du CPAS pour ne pas la nommer) : agiriez-vous de la sorte si ce bien vous appartenait personnellement ? Le laisseriez-vous dépérir, pourrir avec le même dédain ?

Mmmm...? Vous dites ? Pfff...

 

 

 

10:14 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.