22 juin 2010

Estaimpuis : le « fumeux » respect du bourgmestre-député !


... ............................................................................................................................................ En sa séance du 29 octobre 2009, le Conseil communal d’Estaimpuis a décidé d’acquérir les trois « maisons pontières » situées le long du canal de l'Espierre, à Saint-Léger. Celle située au pont de Mauroy pour le prix de 50.095,95 €. Celle du pont du Centre pour le prix de 44.077, 17 € et, enfin, celle située au pont du Petit Preux - objet de notre « diapo » ci-dessus - pour la modique somme de 8.077,17 €. Depuis le mois d’octobre dernier, donc - grâce aux deniers du contribuable Estaimpuisien - ces trois maisons font partie de NOTRE patrimoine et, à ce titre, méritent - nous semble-t-il - toute notre sollicitude. Or, malgré de nombreuses interpellations, la maison pontière du Petit Preux continue à se dégrader inexorablement à cause de la négligence des élus communaux, bourgmestre-député en tête ! En effet, sept mois après son acquisition, les (ir)responsables « socialistes » de la commune semblent incapables de prendre les mesures élémentaires de protection qui s’imposent afin de la protéger des intempéries (il manque une quarantaine de tuiles en toiture) et des vandales qui recommencent à la squatter et démolir à l’intérieur le peu qu’il reste de préservé ! Que voilà donc - encore - une preuve irréfragable de RESPECT – du « camarade » député - à l’égard de notre patrimoine immobilier ! Agirait-il comme il le fait - « AVEC AUTANT DE RESPECT » - si ce patrimoine - personnellement - lui appartenait ?

09:59 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Haro sur lui et ses congénères, qu'ils aillent au pilori. Gestion scandaleuse mais tellement dans l'air du temps. Faut-il en rire ou en pleurer ?

Écrit par : Marcel et Linda | 22 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.