28 avril 2010

> « Devine, qui vient manger chez nous (1) » : les résultats...


... ............................................................................................................................................ Avec plus de 494.923 oiseaux recensés dans plus de 8.000 jardins, la 7e édition de cette opération fut à nouveau un succès de participation ! L’association « Natagora » estime que malgré l’hiver rude, les oiseaux ne se sont pas réfugiés en masse dans les jardins puisqu’en moyenne 35 oiseaux y ont été dénombrés. Le maximum a été atteint en 2005 avec 42 oiseaux par jardin. Le redoux du week-end de comptage (premier W.E. de février) explique peut-être cette moyenne peu élevée mais la faible présence cette année d’espèces comme le pinson du nord ou le tarin des aulnes, qui visitent notre région en nombre très variable selon les hivers, y contribue également. Un autre paramètre à noter, poursuit « Natagora » est la faible présence des oiseaux forestiers : pic épeiche, mésanges noire et huppée, sittelle et geai furent nettement moins fréquent qu’en 2009 qui était pourtant un hiver rude aussi. Cela ne signifie pas pour autant que ces espèces soient en régression sur le long terme. Le pic épeiche par exemple était très abondant dans les jardins en 2009. En 2010, sa fréquence reprend sa valeur de 2008. Le top 10 < http://www.natagora.be/index.php?id=792 > reste lui exactement le même que l’an passé et des espèces comme le rouge gorge ou le troglodyte, dont on aurait pu penser qu’elles allaient souffrir de l’hiver, se maintiennent. « Natagora » conclut en précisant que le top 10 regroupe les espèces qui s’adaptent le mieux à nos jardins ou aux activités humaines et elles semblent donc de moins en moins tributaires des aléas de la nature. Parmi ces espèces, la corneille noire et la perruche à collier confirment leur augmentation sur le long terme mise en évidence par l’analyse des 6 premières années de recensement. Avec un total de 84 espèces recensées, l’opération « Devine, qui vient manger chez nous aujourd’hui » était une première opportunité de découvrir la biodiversité qui nous est proche. Deux autres opérations similaires auront lieu, à savoir, « Devine, combien d’hirondelles sont nos voisines » ? du 19 au 27 juin 2010 et « Devine, qui papillonne au jardin » ? les 31 juillet et 1er août 2010. Info : www.natagora.be/oiseaux. (1) A noter - enfin - les chiffres enregistrés dans l’entité d’Estaimpuis. Nombre de jardins recensés: 19 ; nombre total d'espèces recensées: 34 ; nombre moyen d'espèces par jardins: 12 ; nombre moyen d'oiseaux par jardin: 71

09:00 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Faune » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.