30 mars 2010

> Du vrai, du vraiment neuf pour le canal ?


... ............................................................................................................................................ On le sait, dans le cadre du projet de réhabilitation du canal de l’Espierre et le retour de la navigation, SEULS les wallons n’ont pas terminé le dragage (d’ailleurs, ils ne l’ont pas encore commencé !). Les français et les flamands, quant à eux, ont rempli leurs obligations depuis longtemps ! Comme le temps passe et vite s’écoule, notre bourgmestre-député commence à paniquer ! Parce qu’il se pose - de façon lancinante - la question suivante : le dragage du parcours wallon du canal de l’Espierre sera-t-il - enfin - bouclé lors des prochaines festivités ? Nous - compte-tenu des informations en notre possession - nous répondons : rien n’est moins sûr ! D’abord parce que les travaux de dragage ne pourront débuter qu’après que les conventions entre la Région wallonne et « Lille Métropole Communauté Urbaine » (LMCU), d'une part et la Région wallonne et le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, d’autre part, seront ratifiées. Ensuite - et c’est là, surtout, que le bât blesse - parce que la convention avec le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais ne pourra être envisagée qu'après la mise en place d'un nouvel exécutif dans le nord de la France, faisant suite aux résultats des élections régionales des 14 et 21 mars 2010. Et notre bourgmestre « bien aimé », sait pertinemment bien que nous sommes, déjà, fin mars... Que les fameuses festivités de septembre commenceront dans 5 mois et que ces cinq petits mois englobent les périodes de congés légaux ! Dur, dur, hein, bourgmestre-député, de tout « rattraper » quand l’ex-ministre socialo « Tout-le-monde-aime-papa » a complètement déconné et tout fait foirer ? Et, surtout, TOUT fait pour « qu’un accord transfrontalier unique, témoignant d'une coopération transfrontalière exemplaire et même inédite en la matière » - passé, il y a quelques années avec Pierre Mauroy - soit dénoncé ! Dans notre « post » d’hier nous titrions : « Des clowns, qu’on vous dit » ! Et, aujourd'hui, c'est « bis repetita »... Décidément, à Estaimpuis - avec ces rigolos de « socialos » - l’Histoire n’est qu’un éternel et pathétique recommencement !

10:00 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.