04 janvier 2010

> Un froid de canard !


... ............................................................................................................................................ Un froid de canard ! Oui, en ce lundi matin de reprise, il fait « un froid de canard » ! On emploierait cette expression en référence au froid très vif qu'il peut faire en hiver, lors de la période de la chasse aux canards. Les pauvres... Non, pas les ouvriers et autres écoliers qui retournent à leur « galère » aujourd’hui, non ! Non, pas les conards de chasseurs, non plus ! Pauvres, les canards - généralement - « Colvert », ceux qui se font tirer dessus par des chasseurs qui - usuellement - se prétendent les... « meilleurs écologistes du monde » (cf. incident de chasse de janvier 2008 - au sein du site classé du canal de l’Espierre - entre un « rabatteur » et un conseiller communal d’Estaimpuis) ! L’expression « un froid de canard » viendrait - donc - de leur univers, celui de la chasse au canard, qui se pratique en automne, mais aussi en hiver où le chasseur doit rester immobile, aux aguets et laisser le froid lui pénétrer les... os (c'est vraiment dommage que ce ne soit point « autre chose » qui ne soit pénétré, on le regrette vivement !), en attendant qu'une de ses pauvres victimes veuille bien s'approcher suffisamment pour qu'elle ait des chances de finir en confit ou autre préparation culinaire. C’est pour illustrer cette expression triviale, leur rendre hommage (aux canards, pas aux tueurs !), mais aussi pour remercier notre fidèle amie Cécile - peintre aquarelliste, spécialiste des animaux « à poil et à plume » - que nous avons réalisé le « diapo » ci-dessus, avec les photos tirées au « Grimonpont » - à Leers-France - une après-midi ensoleillée et particulièrement douce, juste avant la première grande offensive du général hiver. Pour l’anecdote, notre modèle - prénommé « Gaston » - fut d’une disponibilité totale, se pliant à - presque - tous nos caprices et... maladresses de photographe animalier amateur ! Que cet A-D-O-R-A-B-L-E « Colvert » en soit vivement, vraiment remercié !

09:00 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de Roubaix » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.