23 novembre 2009

> Rempli d'honnêteté le bourgmestre-député ? Attention, danger !


... ............................................................................................................................................ On le sait, au cours d’un orage violent qui a éclaté dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, les eaux extrêmement polluées (même « diluées ») du cours d’eau de l’Espierre se sont déversées dans le canal, au droit de sa confluence avec le « rieu » de Wattrelos. Dans le dessein de protéger les utilisateurs de pédalos et barquettes, de les informer du danger potentiel de naviguer dans un véritable « bouillon de culture », nous avions interrogé l’Administration communale d’Estaimpuis. Avait-elle pris - en temps et en heure - toutes les mesures de prévention et de précaution utiles, nécessaires ? Dans un courrier officiel - daté du 30 juin dernier - le bourgmestre nous répondit clairement que non, le recours au « principe de précaution » - selon lui - ne se justifiait pas ! Et de poursuivre : « Concernant les mesures de prévention, celles-ci sont prises puisqu’un règlement interdit la baignade, mais d’avantage, impose le port du « gilet de sauvetage » et l’accompagnement par un adulte. Enfin, ce règlement est renforcé par une surveillance » ! Et notre député, imbu, pénétré, rempli, imprégné de sa personne, de son rang et de son « infaillibilité », de conclure : « Soyez assuré, Monsieur, que nous mettons tout en œuvre pour que la sécurité des usagers du site du canal de l’Espierre, à Estaimpuis, soit assurée » ! Ah, bon... Cependant, n’allons pas trop vite en besogne ! Car, en accédant au site < http://www.estaimpuis.be/pages/Loisirs/Diaporama/090921_satcheu/index.php > et en consultant les photos n° 4, 16 et 18 de la « fête du satcheu » de septembre dernier (reprises dans notre « diapo » ci-dessus), l’on peut aisément constater que l’irresponsable bourgmestre-député d’Estaimpuis nous raconte des carabistouilles aussi grandes que le sont sa malhonnêteté intellectuelle et politique réunies ! Non, « camarade » - ces photos le prouvent - vous ne mettez pas tout en œuvre pour que la sécurité des usagers des pédalos et barquettes du site du canal de l’Espierre, à Estaimpuis, soit assurée ! C’est la raison qui nous conduit à déposer une plainte officielle, à charge du collège communal d’Estaimpuis : pour « mise en danger de la santé d’autrui par négligence ou défaut de précaution, avec la circonstance aggravante qu’il s’agit principalement de mineurs d’âge » ! Bien sûr, nous ne manquerons pas d’informer largement nos amis des suites utiles que les autorités judiciaires voudront bien lui réserver.

08:36 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Canal de l'Espierre » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.