17 septembre 2009

> En exclusivité mondiale !

... ............................................................................................................................................. En exclusivité « mondiale » (avant TOUS les médias locaux, régionaux, nationaux) et en primeur pour nos - très - fidèles visiteurs, un « diapo » réalisé à la suite de notre balade matinale de ce jour: écluse de Leers-Nord - écluse du Sartel (Wattrelos-France). Dans quel dessein ? Repérer le premier bateau en provenance de la Deûle depuis plus de 30 ans - le « Wilderness Wanderer - qui avait été désigné par « Nord Eclair » (voir son édition de ce 16 septembre 2009), pour « ouvrir le bal » - ce mercredi en fin d’après-midi - de la réouverture du canal ! Hélas ! trois fois hélas ! Telle soeur Anne, hier après-midi nous n'avons rien vu venir ! A l'évidence, « Nord Eclair » et le bourgmestre-député nous ont - encore une fois - bien entubés ! Par contre, nous avons croisé une drôle de... salamandre mexicaine : « l'Axolotl » ! Dix tonnes, vingt-huit mètres de long. « L'Axolotl » fut à l'origine créé par l'artiste Gelamboo pour « Lille 2004 ». Aujourd'hui, c'est l'association « Transport Culturel Fluvial », fondée en 2006, qui donne une seconde vie à ce musée flottant itinérant en le transformant en sous-marin laboratoire des professeurs Pinson et Bautengri. Ce sous-marin est transporté au fil des canaux et des rivières de notre région sur une péniche baptisée « Le Colporteur ». « L'Axolotl » fait actuellement escale à Leers-France-Grimonpont et sera présent à l’écluse de Leers-Nord, ce dimanche, 20 septembre. Vers 14 h, le sous-marin « Axolotl » arrivera en... marche-arrière (à cause d’une blague belgo-wallonne ridicule) et l’on pourra le visiter de 14h à 20 h. Lundi 21, mardi 22 et mercredi 23 septembre, de 17h à 19h. A préciser que la visite - guidée
- en coûtera 5 €
aux adultes et 3 € aux enfants de moins de 12 ans. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. L'un des thèmes de la visite n'est autre que la préservation de l'environnement. En partant à la découverte de « l'Axolotl », les visiteurs sont également sensibilisés au domaine fluvial, qui reste méconnu, ainsi qu’à la réhabilitation des cours d'eau. Un monde plein de fantaisie, de merveilles et d'imaginaire !
Tenté par une visite « virtuelle » ? Alors, accédez au site < http://www.remade.fr/tcf >

22:44 Écrit par Luis Güell-Jornet dans « Actualité » | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.